13 Sep 2019
Photo Fiscalité : quelles sont les astuces pour réduire ses impots (particuliers, entreprises…)

Fiscalité : quelles sont les astuces pour réduire ses impots (particuliers, entreprises…)

La grande majorité des contribuables se plaignent souvent du poids de la fiscalité dans leur budget annuel. Particuliers comme professionnels recherchent les meilleurs moyens de payer moins d'impôts, voire ne rien payer. Dans cet article, découvrez quelques astuces pour réduire vos impôts, que vous êtes citoyens lambda ou entreprises.

Avoir un salarié à domicile

Fiscalité lourde oblige, les particuliers sont en quête de niches fiscales adaptées à leur situation. Embaucher un salarié à domicile vous permet de réduire vos impôts de 50% des frais supportés tout au long de l'année. En effet, les emplois payés par une association ou un employeur ouvrent droit à un crédit d'impôt pour les particuliers. Garde d'enfants, soutien scolaire, ménage, travaux de jardinage, aide à domicile… autant de métiers qui font bénéficier d'avantages fiscaux sur le court et le moyen terme.

Dans cette perspective, la défiscalisation implique un plafond des dépenses avec une limite de 12 000 euros tous les ans. Cette somme peut atteindre les 20 000 euros pour les personnes ayant à charge un individu invalide ou elles-mêmes invalides. Ce crédit d'impôt rentre dans le cadre du plafonnement global des niches fiscales de 10 000 euros. Ce dispositif constitue l'un des moyens de réduction d'impôt les plus pratiques pour les particuliers.

Les fonds d'investissement de proximité

Fiscalité importante et complexe fait que les entreprises recherchent également des niches fiscales simples et sans grandes contraintes. Actuellement, plusieurs entreprises choisissent d'investir dans le support de placement FIP. Dans le cadre de la loi Dutreil, ce dispositif permet de rentrer dans le capital d'une Petite et Moyenne Entreprise ou d'une entité en développement. Le fond d'investissement de proximité est constitué à 60% de titres de sociétés régionales non cotées.

Les professionnels utilisent ce type de placement afin de diversifier leurs investissements. En effet, il y a un risque important de perte en capital, ce qui les pousse à être modérés dans leurs placements. Ce dispositif implique une défiscalisation à hauteur de 38% pour certaines régions comme la Corse ou les outre-mer. Cette solution est une option d'aides entre professionnels tout en effectuant un placement sur le moyen et le long terme.

Autres astuces pour défiscaliser

Investir dans l'énergie renouvelable représente en ce moment un moyen efficace de défiscaliser tout en étant responsable. Le gouvernement élabore un certain nombre de dispositifs encourageant dans cette voie puisque la transition énergétique est plus que jamais au cœur de la politique. Investir dans l'immobilier reste aussi le meilleur moyen de bénéficier de réduction fiscale aussi bien pour les entreprises que pour les particuliers. Dans ce cadre, il existe des lois comme la loi Pinel ou la loi Girardin qui récompense les investisseurs immobiliers avec de forte défiscalisation.

Par exemple, la loi Pinel permet de réduire son impôt jusqu'à 21% de la valeur de la maison ou de l'appartement acheté et loué. La loi Girardin encourage l'investissement immobilier dans les DOM-TOM pour augmenter les logements sociaux dans ces régions. Des sociétés comme ECOFIP montent des dossiers de défiscalisation et aident les contribuables professionnels et les particuliers. Travaillant des huit territoires d'outre-mer, ECOFIP est le leader du montage en loi Girardin.